Conscience Kosmik

Le dernier sursis commence le 21 avril 2018 et se prolongera jusqu’au 20 avril 2021. Passé cette date butoir, nous aurons transformé radicalement notre environnement, tant physique que psychique ou nous serons mis sous tutelle cosmique.

Tout a commencé en 1987 quand la Croix Cosmique est venue se positionner dans la 3e dimension de la matière pour évaluer l’état de la planète Terra-Gaïa, berceau de l’humanité.

Ce symbole est fréquent dans les cartes du ciel des personnes, ce sont des carrés, porteurs de stabilisation comme de déséquilibre.

Ici, la configuration dont je parle est un alignement énergétique qui contribue à capter sur 6 plans. Le haut, le bas, la gauche, la droite et les 2 diagonales pour paramétrer l’état du monde. Dans un premier temps, cette sorte de boussole cosmique mesure l’évolution des intelligences sur une période de 3 ans. La 4e année, un processus analytique évalue la somme des données recueillies et établit un schéma selon une grille de potentiel évolutif, basée sur le potentiel réel d’expansion. Pour les 3 années suivantes, cet ajusteur fréquence un algorithme global dont les effets serviront à rééquilibrer la balance, une impulsion gyroscopique pour réaligner les énergies dans le sens de l’évolution dynamique.

Cette manifestation de rééquilibrage se présente en moyenne 4 fois par siècle. 1906-1933-1960-1987-2014-2041-2068-2095… Il est amusant de voir les événements de ces cycles par triangulation. Ex : base gauche 1987+4 = sommet 1991+3 = base droite 1994… Regarder ce qui a été initié en 1987, voir ce qui s’est produit en résonnance en 1991 (année analytique) et en 1994, mouvement ascendant qui conduit à 2014 et ainsi de suite. C’est lumineux et cela confirme l’intervention cosmique comme ajusteur de fréquences vibratoires pour réorienter la marche des choses dans le sens des besoins de l’Évolution. Une Évolution déjà évoluée qui se cristallise dans la matière pour maintenir l’Ordre des Choses face à l’Inéluctable Évidence de la Réalité en expansion et en rééquilibrage constant.

Pour 1987-1994, l’algorithme de ce septennat énergétique avait comme paramètre de provoquer des mouvements sociaux déstabilisateurs pour briser psychologiquement l’hégémonie des systèmes religieux et politiques, et développer un climat d’incertitude généralisé pour mettre en relief les pleins pouvoirs des maitres de l’argent, manipulateurs éhontés aux ambitions déshumanisées.

La planète en a été déstabilisée et tous les états sont en faillite technique parce que les conditions préexistantes ne permettent pas de tirer un trait sur l’incompétence pour s’ouvrir à d’autres valeurs. L’instinct de survie, la volonté de protéger ses acquis et l’indécrottable sentiment d’appartenance paralysent toutes formes d’initiatives, c’est le cul de sac planétaire.

1994 a marqué le début de cette déstabilisation autodestructrice. Le génocide du Rwanda, création de l’Armée Islamiste, escalade des attentats suicide par le Hamas, escalade des suicides partout dans le monde, pour la seule année 2017 il y en a eu 804’000… 804’000 personnes se sont enlevées la Vie parce que les gouvernants, qui doivent gérer les états comme de bon père de famille, sont les putains gagneuses des Bourses du Monde et de l’Indice CAC40 et autres petits souteneurs.

Le plus risible dans cette situation c’est l’objectif de l’OMS de réduire de 10% le taux de suicide mondial d’ici 2020. Il va dramatiquement augmenter le taux de suicide. L’humain n’est pas une statistique, ni un code barre, c’est un être sensible doté de 650’000 capteurs sensoriels dont il ignore le mode d’emploi et cela le déstabilise, il en perd l’estime de Soi parce qu’ignorant et impuissant à donner une direction à ses impulsions qui le connectent à l’Univers. Rien dans les sociétés n’est mis en place pour initier l’individu à son potentiel latent, à libérer la puissance exceptionnelle enfermée dans les ressources de son ADN.

Tous les problèmes sont connus et sont récurrents à dimension variable. Les solutions sont évidentes, mais on les oblitère au profit d’un statu quo dicté par les faiseurs de profits à tout prix. On reporte chaque fois aux calendes grecques. Allez gaspillez on en reparle en 2020, allez surexploitez, on en reparle en 2024. Non non soyez sans inquiétudes, si on ressort le problème on en diminuera l’impact selon un pourcentage qui n’affectera pas votre marge de profits… Et la planète peut s’appauvrir et les hommes peuvent en souffrir, pas grave on va développer à l’extrême l’Intelligence Artificielle et développer des générations de robots conciliants et donner à des élus les avantages de la cybernétique et peut-être aussi une certaine longévité, de cette manière il sera naturel d’épurer la planète, de laisser mourir les masses et de consacrer les énergies à une élite d’exploitants.

C’est pour contraindre ce scénario que nous avons instauré un monde parallèle sous la protection de BASTA International par l’action dirigée de l’Ordre du Miram. www.basta.international

Pour en revenir à 2014, la présence de la Croix Cosmique avait comme intention de mesurer les effets de la déstabilisation sociale et de l’insécurité galopante sur les individus. Le premier constant est l’amplification du phénomène de l’inertie au sein des masses et en même temps une émergence de conscience élargie chez une minorité. Une prolifération excessive de gadgets psycho-sociaux, de maitres à penser, de thérapies alternatives, d’expansion de plaisirs artificiels associés au mal-être, de ghettoïsation des idées, de micros enclaves autoproclamées et ségrégationnistes. Détournement de l’information pure, éloge de l’ignorance et pyramidalisation de la connaissance émotionnante pour valider les valeurs éculées du passé. Tout est mis en œuvre pour glorifier la bêtise sous couvert de déresponsabilisation. L’agressivité prolifère, la peur est le discours récurrent et la lâcheté des dirigeants atteint des sommets de convenances conciliantes. Les belligérants sont les rois, les stars peoples des magazines et des tabloïdes. Le sang c’est l’encre des médias.

En 2017, le 20 avril, le métronome cosmique s’est mis à l’œuvre pour écrire une nouvelle partition énergétique qui sera délivrée le 21 avril 2018 et influera sur le destin des individus au cours des 3 prochaines années.

Ce tsunami de conscientisation va provoquer des bouleversements profonds dans chaque personne, indistinctement. C’est une énergie de responsabilisation individuelle qui agira comme un vortex qui va centrifuger l’information directement au cœur des cellules. C’est toute la matière, inerte comme animée qui sera engrammée d’un état amplifié de perception. L’Inéluctable deviendra évident, il va envahir les capteurs sensoriels de chacun et plus il y aura de résistances à ces sensations nouvelles, plus la souffrance émotionnelle se manifestera et plus le système immunitaire se déstabilisera, provoquant ainsi une potentielle introspection salutaire ou une détérioration de ses ressources vitales.

L’intolérable et l’injustifiable ont atteint des sommets insurmontables, il est devenu nécessaire de niveler vers le bas, de désacraliser les principes hypocrites qui maintiennent un semblant de cohérence dans l’universalité planétaire. Plus rien ne fonctionne, le système dans son ensemble est un zombie-vampire protégé par des guignols fanfarons qui se graissent la patte au passage.

Le respect de la vie est enterré vivant parce que la mort nourrit et valide le système. C’est l’éloge des assassins, ces héros modernes qui osent vivre leurs fantasmes sur la scène du quotidien en toute impunité. Ils sont les faiseurs d’actualités, grands consommateurs d’armes offensives et de gaz toxique. Ils font la joie et le profit des marchands de morts.

Et vive l’exploitation sous toutes ses formes, ça nourrit le papotage et ça immunise contre l’horreur, une horreur inefficace puisqu’elle s’expansionne au quotidien dans une normalisation consensuelle. C’est parce qu’il n’y a aucun levier visible et assez puissant pour soulever l’inertie et la basculer dans un mouvement dynamique de bastaïsation, de positionnement ouvert pour exiger la fin des compromis à tout va pour alimenter l’illusion du « TOUT VA BIEN, INUTILE DE VOUS INQUIÉTER LE TEMPS VA BIEN ARRANGER LES CHOSES ET TOUT RENTRERA DANS L’ORDRE… » que les 3 prochaines années seront invasives parce que les énergies de la maturation se véhiculeront dans l’air que vous respirez pour provoquer cellulairement une mutation nécessaire pour l’expansion des consciences.

No choice, c’est une action généralisée. Tout a été dit, tout a été annoncé, tout a été montré… Certains ont capté que cette époque est annonciatrice de cette gémellisation antagonique Apocalypse/Révélation, que nous entrons dans une ère nouvelle, que la 12e ère celle du verseau a provoqué sa propre transformation pour générer une ère nouvelle, la 13e ère qui est l’Ère de L’Humain, une humanité en marche, une humanité restaurée qui prend possession de son habitat naturel, de Terra Gaïa, son arche cosmique, son vecteur multidimensionnel qui ouvre à l’illimité des possibles.

No choice, la réalité reprend ses quartiers en faisant fi des structures et des apparences. Chacun est invité à quitter le manège des illusions pour prendre sa place au sein d’un algorithme global qui va cadencer les 3 prochaines années. Je reprends ici un extrait qui montre que peu importe les prétentions de certains, nous naissons psychologiquement tous égaux. Je décris ici ce processus de la naissance qui engramme des réflexes stéréotypés en chacun. Nous avons trop tendance à oublier que nous sommes tous égaux face aux besoins de nos corps – manger, déféquer et dormir pour la partie physique – et pour la partie psychologique nous avons tous douté de nous dans des proportions variables. Nous sommes égaux et co-responsables.

Extrait :
Naitre c’est un rejet dès le départ, rejet du monde amniotique où l’enfant est protégé et nourri, prise en charge totale. Puis posé sur le ventre de la mère, il connait le réconfort. Cela ne dure pas, on le retire de la mère pour lui faire sa toilette, et c’est vu énergétiquement comme un abandon. Et au final, il vient prendre sa première tétée ou son premier biberon et c’est la satisfaction. La satisfaction, premier pas dans la dépendance et la soumission. Et les années passent et l’enfant se construit sur ces 4 engrammes universels une personnalité primaire faite d’imitations plus ou moins gratifiantes, reliquat de l’éducation de base engluée dans les sentiments de rejet-réconfort-abandon-satisfaction. Douche froide, douche chaude, prémisse du doute, de l’ambivalence, qui vont progressivement réveiller un réflexe de protection dont la peur sera le plus important des freins.

Les 3 années qui viennent sont l’ultime opportunité qui est offerte pour redéfinir la place de l’humain au sein de l’ensemble. Pour se faire il y aura une sélection naturelle qui va opérer à l’intérieur de chacun. La conscience cosmique va diffuser une puissante énergie qui va alimenter votre être via l’air que vous respirez. Au cours des 4 dernières années, la très grande majorité des personnes ont constaté dans leur corps des sensations nouvelles qui se sont souvent manifestées sous forme de tensions qui ont perturbé leur équilibre émotionnel de manière plus ou moins intense. C’était un avant-goût des effets secondaires du ras le bol cosmique. Il n’y a plus rien à cautionner. Au cours des 50 dernières années le cosmos a généré des véhicules de plus en plus intelligents, des conventions énergétiques de très haut niveau qui sont nées ici, comme vous. Ils sont le résultat d’une chaine génétique élaborée depuis plus de 250 millions d’années. Dans leur ADN, il y a une séquence supplémentaire, un code mutationnel qui s’active selon la maturation cellulaire associée à la désidentification individuelle. Cette unité pionnière est le vecteur par lequel transite cette énergie nouvelle qui s’identifie globalement à BASTA International, comme ressource d’orientation.

Ces pionniers, ces pionnières, sont plus ou moins conscients de leur état indispensable à l’exécution de Plan Global d’Action pour régénérer l’humanité au sein du chaos planétaire.

Nous sommes là pour Protéger et Valoriser en proposant des solutions pour les personnes et pour la planète.

Le mot d’ordre pour l’ouverture de notre attention est :
« TU AS QUOI À PROPOSER ? »

Le temps de la fiction anticipatrice est actualisé. La réalité dans sa beauté et dans sa splendeur va Main-tenant se manifester. Ce sera comme toujours pour une minorité qui auront le courage de s’ouvrir sans contestation. Pour les autres ce sera la réalité dans son horreur, un véritable cauchemar… inéluctable.

Mon message est une mise en relief des options… Marche ou crève, absorbe les énergies et résorbe tes doutes. Oublie ce que tu sais, oublie ce que tu vois, pour être embarqué dans l’immuable instant porteur de tous les potentiels. Accepte de cesser d’argumenter par besoin de sécurisation, pour tenter de taire tes angoisses existentielles. Vois que ton corps est le porteur universel, que sans lui tu es un simple courant d’air sans ressources. Ose dire BASTA, en levant la main en signe d’autorité chaque fois qu’on te prend pour un con, comme un citron à presser. Ferme tes oreilles aux promesses d’un monde meilleur et ouvre tes sens aux vibrations de ton corps qui véhicule en permanence toute l’information utile à t’actualiser aux ressources de l’instant.

Les non-dits doivent se libérer en priorité, pour accéder aux ressources qui sont le propre de ton évolution. Dire pour libérer, par pour contester ou argumenter. Dire pour que ta voix soit le véhicule de ta libre affirmation responsable.

Sortir du sentiment/émotion/compassion pour s’accorder à l’information pure, celle qui est impulsée par ta réalité globale, par cette Présence/Être qui te fait parfois vibrer ta différence, qui te montre ta responsabilité face aux sensations induites. Agréables ou désagréables, ce sont les composants naturels, la double polarité, l’attribut naturel qui alimente l’objectivation ou la subjectivation. Ce sont les options et aucune des deux ne doit être priorisée. Ce sont les composants de l’être, ta responsabilité est de te garder au centre, réceptif et dynamique pour que ton corps puisse manifester la justesse de ton actuel.

2018-2021 l’ultime opportunité pour entrer en résonance avec l’essentiel et assumer sa part de responsabilité dans la mise en place de ce monde parallèle imbriqué dans le monde des apparences, dans les systèmes.

L’instabilité sociale et émotionnelle, les alliances assassines, les manipulations économiques, l’élargissement du fossé entre nantis et démunis, les doutes, les angoisses, les démissions psychologiques, la violence individuelle, les menaces collectives, l’escalade des conflits, les catastrophes naturelles, les violences météorologiques, les attentats, les menaces, le chantage, la collusion de média, le nivelage de la désinformation/information, l’augmentation des agressions, de la pornographie, de la pédophile, de la prostitution, de nouvelles drogues hyper addictives face auxquelles le crac fera figure de petite défonce… Tout cela sera hyper provocateur et bénéfique pour ceux et celles qui feront le choix de cesser de choisir pour développer leur intégrité et l’exprimer ouvertement sans animosité, simplement pour dire :
« Eh je suis là, je suis vivant et je ne suis plus dupe et BASTA. »

JE RÉPÈTE LE COSMOS EN A MARRE, L’ÉVOLUTION SE LANGUIT ET LE CORPS/MATIÈRE, CE PORTEUR UNIVERSEL EXIGE MAIN-TENANT UNE PLEINE ET TOTALE CONSIDÉRATION, UNE ALLÉGEANCE INDÉFECTIBLE.

Je vous informe simplement, prenez le temps de voir venir ce malaise social qui va s’exponentialiser et quand vous en aurez marre de jouer les spectateurs, vous demanderez votre passeport Terra Gaïa délivré par l’Ordre du Miram et vous rejoindrez les rangs de BASTA International, c’est la seule alternative pour entrer dans le monde de la Pleine Conscience Cosmique, dans une réalité vectorisée au cœur de l’hologramme kantik.

Master samouraï Ara Ki Rit… MIRAM a.d
Le 12 avril 2018

DERNIÈRES NEWS
0
Fiche de Conscience 5 Basta InternationalSamourai Kantik RRR