Dessine-moi ta réalité

Tu me dessines une carte postale édulcorée, papier glacé, sourire ultra-bright, dents alignées, vive l’été à St Tropez. Confortable dans ton 200 m2, allongé devant la télé, à te gratter les crottes de nez, le même schéma est perpétré par manque d’Autorité.

C’est donc ça ta Réalité ?

Quand je t’entends, je te vibre exploité, oppressé, manipulé… toujours acculé, le visage tuméfié, le corps étouffé, ombre stigmatisée, tu t’illusionnes par peur de te Syntoniser.

C’est ÇA ta Réalité !

Quand je te regarde, je te vois surmené, fatigué, usé… toujours apprêté, le visage maquillé, le corps télécommandé, mannequin botoxé, tu défiles les masques de la télé-réalité, tu préfères te Lobotomiser.

C’est ÇA ta Réalité !

Quand je te sens, je te respire pollué, désespéré, fané,… toujours parfumé pour mieux camoufler, le visage effacé, le corps embaumé, fantôme de tes idées, tu t’autocensures pour mieux te Manipuler.

C’est ÇA ta Réalité !

Quand je te goûte, je te sens dispersé, lessivé, vidé… toujours conditionné, le visage momifié, le corps avarié, cadavre d’humanité, tu enterres ton Intégrité par manque de Générosité.

C’est ÇA ta Réalité !

Quand je te touche, je te capte agacé, agressé, violé… toujours indisposé, le visage apeuré, le corps malmené, bout de chair traumatisé, tu t’ignores pour ne pas te Révéler.

C’est ÇA ta Réalité !

Dis-moi en toute honnêteté, combien de temps comptes-tu encore continuer ? Combien de temps comptes-tu Encorps profaner en toute impunité ce que la VIE t’a donné ?

Fini de t’amuser, l’heure est grave, c’est à toi de décider !

AUDREY (octobre 2017)

0